Le RGPD ou le règlement général sur la protection des données devient la norme en vigueur en ce qui concerne la loi Informatique et Libertés. Il fait l’objet d’un renforcement du cadre de la protection des données au niveau d’une société et des organisations, pour aussi mieux protéger les particuliers. Ce nouveau règlement se base sur 3 principes à savoir : la coresponsabilité des sous-traitants, la responsabilisation des entreprises et le « privacy by design ». Depuis l’avènement des nouvelles technologies, l’Union européenne a jugé nécessaire la mise en place de cette législation, et le non-respect de celle-ci est passible d’une  sanction sévère.

Le RGPD : pourquoi se préparer aux nouvelles normes ?

Actuellement, les NTIC produisent des informations personnelles dont la quantité est compliquée à gérer et à mesurer. Cette année, le nouveau règlement sur la protection des données notamment le RGPD entre en vigueur. Il est donc indispensable de s’y préparer. Cette règle marque un nouveau tournant dans l’utilisation et  la gestion des données par l’entreprise.

En effet, elle concerne donc en grande partie l’élargissement des droits des citoyens en termes de protection de données personnelles. Elle vise à imposer des obligations up to date aux organisations qui manipulent ce type de données. Il faut reconnaître que ce programme est plus contraignant pour l’entreprise, mais il est  beaucoup plus sécurisé pour les consommateurs.

Il faut dire que le RGPD apportera son lot de changement et suivre une formation RGPD sera l’occasion de faire le point. C’est à travers une formation que l’entreprise pourra mieux comprendre ces changements et par conséquent faciliter le processus de mise en conformité.

La mise en conformité au RGPD

Toutes les  entreprises ou les  organisations qui traitent des données personnelles sont dans l’obligation de se mettre en conformité au RGPD pour faire respecter l’esprit de la loi Informatique et Libertés. Le but est bien évidemment de sécuriser au mieux n’importe quelle donnée sensible, privée et personnelle que possèdent les sociétés.

Cela dit, la désignation d’un délégué à la protection de ces données est obligatoire. Ce dernier est aussi appelé « Data Protection Officer » ou DPO dont la tâche consiste à veiller à la conformité des traitements de données à titre personnel.

Pour pouvoir mettre en œuvre sa mission concernant le RGPD, il doit avant tout comprendre le processus. Suivre une formation lui permettra d’assurer les démarches de conformité au RGPD et ainsi garantir la transparence des traitements de données. Ces formations peuvent s’adresser à tous les publics, c’est-à-dire, les  gérants,  les juristes ou les  futurs DPO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *