Trouver un logement pour la rentrée n’est pas une mince affaire et demeure la première préoccupation des étudiants qui commencent une nouvelle année scolaire. Collocation, appartement, foyer, internat, différentes options s’offrent à ces derniers pour poser leurs affaires. Bien que les offres puissent être multiples, il n’est pas toujours évident de faire le bon choix, celui qui correspondra aux besoins et au budget. Quels sont alors les points à prendre en compte ?

Les conseils pour bien choisir son logement

Qu’il s’agisse de choisir un logement pour une résidence principale ou pour une location d’appart proche de la fac, les recherches présentent une certaine similarité. Dans un premier temps, il convient d’entamer les recherches en consultant les sites internet spécialisés, les magazines, les revues ou encore auprès d’une agence immobilière. Une fois que vous avez trouvé le bien qui semble vous correspondre, il ne faut pas négliger la visite in situ.

En d’autres termes, il est conseillé de ne pas faire votre choix à partir de simples photos. Gardez à l’esprit qu’il est déconseillé de signer un quelconque bail sans avoir effectué une visite sur place du logement en question. En effet, les propriétaires ne montreront pas les éventuels soucis.

Pour la visite, il est préférable de s’y rendre en fin de journée ou en week-end, lorsque les habitants du quartier et tous les occupants de l’immeuble, si le cas se présente, sont sur place. Cela va vous permettre d’avoir une idée précise sur l’ambiance qui y règne et vous permettra également de constater l’activité du quartier en dehors des heures de bureau.

Faites un point sur les caractéristiques du logement

Dans tout projet de recherche de logement, compte tenu des nouvelles réglementations régissant les constructions immobilières, il convient de faire un point sur les caractéristiques du logement. Faites dans cette mesure une demande de diagnostic sur la performance énergétique du bien. S’agit-il d’un logement de catégorie A ou G sachant que la lettre « A » signifie que le bien est moins énergivore, contrairement à un logement de classement énergétique G. Faites également un point sur tout ce qui est en rapport avec l’isolation thermique de l’appartement.

La prévention, la meilleure arme

Afin d’éviter tout problème, il est conseillé de veiller à ne pas verser de l’argent avant que le bail n’ait été signé. Il faut savoir qu’un propriétaire n’a pas le droit de vous demander de l’argent pour une éventuelle réservation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *